Après l’école : l’uniforme de métier

Porter un uniforme à l’école, c’est une chose ; mais qu’en est-il ensuite, une fois que les études sont terminées et que commence la vie professionnelle ?

Les métiers qui s’exercent en uniforme sont en réalité fort nombreux et variés : métiers de la défense, de la sécurité et de la protection civile (militaires, gendarmes, policiers, douaniers, pompiers, agents de sécurité), métiers de la santé (médecins, pharmaciens, infirmières, kinésithérapeutes, sages-femmes, aides-soignantes), métiers du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration (maîtres d’hôtel, réceptionnistes, serveurs, femmes de chambre), métiers de bouche (cuisinier, pâtissier, boucher, charcutier), métiers du commerce de détail (vendeurs, caissières), métiers du transport et du voyage (pilotes, hôtesses de l’air et stewards, chauffeurs, contrôleurs), métiers techniques (agents de maintenance).

A tel point que le port de l’uniforme est aujourd’hui devenu un critère dans la recherche d’emploi : il existe des salons des métiers en uniforme ; le terme « uniforme » est aussi un paramètre de sélection lorsque l’on cherche un emploi sur les plateformes de recrutement.

Quel message véhiculent ces uniformes professionnels ? Comment sont-ils perçus, notamment par les jeunes gens qui réfléchissent au choix d’une carrière ou d’un premier emploi ?

Valeurs attachées à l’uniforme professionnel – Enquête Future Thinking France – 300 interviews réalisées entre le 14 et le 25 avril 2014 auprès de jeunes de 15 à 25 ans

En préambule à un salon des métiers en tenue, une enquête a été réalisée en 2014 auprès de jeunes de 15 à 25 ans. Voici ce qu’ils en disent : l’uniforme exprime avant tout pour eux l’engagement, le professionnalisme, le sérieux et l’esprit de service ; il inspire la confiance.

Autant de valeurs qui caractérisent aussi l’uniforme scolaire.

Partager cet article :